TANBOU BÈLÈ

La musique bèlè est très variée. L’autre élément de la rythmique est le tambour bèlè. Il s’agit d’un instrument hérité des ancètres africains déportés en Martinique à partir du XVII siècle. Il est connu sous différentes appellations et est composé de plusieurs parties.

Voir vidéo

Ou pé jwé bèlè épi an tanbou oben pliziè, sa ka dépann kanman bèlè-a. Pa ekzanp adan bèlè Sent-Mari sé an tanbou, mé bèlè Andalé sé pliziè tanbou

Il est possible de jouer avec un tambour c’est le cas du bèlè samaritain ou avec plusieurs cas du bèlè des Anses d’Arlet.

Ni an manniè asiz anlè tanbou-a lè ou ka jwé bèlè, an manniè frapé tanbou-a tou.

Il y a une manière particulière de s’asseoir  sur le tambour et de le frapper.

Gadé vidéo anbay. Voir vidéo ci-dessous.

Chak Tanbouyé ni an kanman pou jwé tanbou-a.

Chaque  joueur  a son propre style.

Lè ou ka aprann jwé tanbou, kouté sé met.

Lors de l’apprentissage du tambour l’écoute est primordiale

Épi l’ADPKM ni pliziè nivo montray

À l’ADPKM l’apprentissage du tibwa se fait par niveau

Épi l’ADPKM nou ka aprann jwé mizik bèlè bien :

Sa plasé lanmen’w, sa jwé épi tibwa-a, sa fè woulman épi fok ou sa jwé ba dansè

À l’ADPKM l’apprentissage du tambour se fait dans les règles de l’art du bèlè :

Savoir placer les mains, jouer avec le tibwa et savoir accompagner les danseurs

Ni pliziè variasion anlè tanbou bèlè :

Ni son grav ni son klè tou

Il y a plusieurs variations de sonorité sur le tambour bèlè : 

Il y a les sons graves et les sons aigues

Kouté pou tann vidéo-a asou koté-a. Ecouter la vidéo ci-contre .