AN PAL BA LAJÉNES

Une des missions de l’association est la transmission du patrimoine aux plus jeunes. L’ADPKM intervient dans les écoles, aussi bien au premier degré qu’au second.

Les activités proposées sont diversifiées car elles touchent la danse, la musique et le damier.

Nou ka aprann manmay-lékol fè mizik, pran rit bèlè-a.

Nous initions les écoliers à la musique bèlè ; ils apprennent le rythme.

Dépi piti nou ka montré yo fondas bèlè-a

Dès leur plus jeune âge, nous les initions aux fondamentaux du bèlè

 

L’ADPKM formé anpatjé konporans manmay-lisé pou lopsion bak bèlè, pou aprann kilti-yo ek  pou ba yo an pal pou diféran espektak. Jòdijou, épi réfom nef lisé-a pa ni lopsion ankò mé ni latilié dansé adan sé lékol-la.

L’ADPKM a formé des générations de lycéens à l’option bèlè du baccalauréat, l’association intervient également pour les aider à s’approprier leur culture et elle les encadre et accompagne lors de la préparation de différents spectacles. Même si avec la réforme l’option n’existe plus, les ateliers de danses se poursuivent au sein des établissements