KÒN LANBI

La conque de lambi  est utilisée en Martinique depuis l’époque des Kalinas en tant qu’instrument de musique et d ‘outil de  communication.

Les africains déportés au XVII siècle avaient également cette maîtrise et l’utilisaient principalement comme outil de communication

Avan koumansé souflé kòn lanbi-a fodrè ou chofé tout mis fidji’w épi fè anlo lagrimas

Il faut échauffer les muscles du visage en les étirant et en les contractant à la fois

Ni an manniè pou plasé lev-ou

Il y a une technique de placement des lèvres

Gadé vidéo anba-a.Voir vidéo ci-dessous.

Mètafè latilié kòn lanbi-a sé misié Joj DOMI di Tijo. Sé an mapipi kòn-lan.

Chak kònè pou ni kòn-li

Le spécialiste de l’atelier kòn lanbi est monsieur Georges DOMI, surnommé TI JOJ.

Chaque  joueur doit avoir sa conque de lambi

Épi l’ADPKM ou ka aprann diféran son kòn-la ek adan ki doukou sèvi yo.

Avec l’ADPKM les différents sons sont étudiés ainsi que le contexte d’utilisation

Kòn lanbi-a ka rantré adan bèlè lasotè, chouval-bwa ek dot mizik matjoukann péyi-a. Fok sav ni diféran kalté kòn

La conque de lambi est utilisée au bèlè, au lasotè, dans le chouval-bwa et dans d’autres musiques du patrimoine.

Il existe différentes conques de lambi.